• "Fleur d’ajonc", yole franche (ou de mer) à quatre rameurs de la Société des Régates Rennaises, construite à Rennes par Prigent en 1910 d’après les plans du docteur Lefeuvre (coll. Nugue)

Yole franche

Embarcation construite à clins à deux, quatre ou huit rameurs en pointe avec barreur dont les dames de nages sont fixées au bordage. Ces bateaux de course tenant très bien la mer pouvaient être pontés ou recevoir un pontage escamotable. Stables, ils servent aussi en rivière pour l’initiation et pour les courses des débutants : au début du XXe siècle, la célèbre « Traversée de Paris » à l’aviron se disputait dans ces yoles. Les yoles franches sont démontables en deux ou trois parties pour faciliter leur transport en chemin de fer. Les coupures sont réunies au moyen de boulons et écrous à ailettes.

Des dimensions réglementaires ont été arrêtées au congrès des sociétés d’aviron de France le 20 janvier 1889. Ce gabarit est devenu européen au moment de la création de la Fédération Internationale des Sociétés Aviron, la FISA, en 1892.
- 2 rameurs
Longueur : 8,50m ; creux : 0,35m ; largeur mini : 1m ; largeur mini à la flottaison : 0,75m ; poids mini : 60kg
- 4 rameurs
Longueur : 10,50m ; creux : 0,38m ; largeur mini : 1,05m ; largeur mini à la flottaison : 0,80m ; poids mini : 90kg
- 8 rameurs
Longueur : 14,50m ; creux : 0,42m ; largeur mini : 1,15m ; largeur mini à la flottaison : 0,85m ; poids mini : 120kg

Citation historique :
« Les yoles franches ou yoles de mer sont des bateaux construits à clins sans outriggers, pontés, et avec barreur » (Rowing-Natation, 1912).