Le Carré des Canotiers > Le Carré et ses projets > Le Centre d’étude et de promotion du canotage, des loisirs et sports nautiques

Le Centre d’étude et de promotion du canotage, des loisirs et sports nautiques

Chalet des canotiers, Joinville-le-Pont

Le Centre d’étude et de promotion du canotage, des loisirs et sports nautiques

Ce futur centre de recherches et d’expositions témoignant de l’histoire du canotage, des loisirs et sports nautiques en eaux intérieures serait unique en France. Au cœur d’un espace préservé, entre Joinville-le-Pont et Nogent-sur-Marne et à deux pas du RER, il serait composé du Chalet des canotiers (1887), du restaurant de l’Horloge, du club house et du garage du Cercle Nautique de Paris (1891 et 1931), aujourd’hui Aviron Marne & Joinville, de villas typiques de l’époque du canotage ; non loin de l’ancien garage Perre et ses tourelles représentatives de l’architecture en bois et de « Chez Gégène » mondialement connu.

Une cohérence de bâtiments historiques

Le projet de création d’un "Centre d’interprétation" prévoit de réunir trois parcelles mitoyennes : le Chalet des canotiers, le bâtiment historique de l’Horloge et un entrepôt municipal ; l’AMJ fermant le quadrilatère. Cet ensemble a été imaginé par le Carré et matérialisé par les esquisses d’Emmanuel Alassoeur, architecte et membre de l’association. Ce projet a été suffisamment convaincant pour que la ville de Joinville-le-Pont exerce son droit de préemption lors de la vente du bâtiment de l’Horloge. Dans le même temps, l’intérêt historique des lieux a été reconnu par le Conseil Régional d’Ile-de-France qui leur a accordé le label Patrimoine Régional en 2020.
Parallèlement à cet objectif à moyen et long terme, trouver un lieu pour stocker et préserver les collections du Carré des Canotiers qui sont aujourd’hui disséminées est une urgence.

Projet du Centre d’étude et de promotion du canotage, des loisirs et sports nautiques. ©atelier Alassoeur.

Historique du projet

  • 2020 (octobre) : Le Carré demande à pouvoir disposer du hangar à bateaux de gauche pour son propre usage.
  • 2020 (septembre) : Sur invitation de la mairie, le Carré visite les bâtiments de l’Horloge.
  • 2020 : le Conseil Régional d’Ile-de-France accorde le label Patrimoine Régional à l’ensemble formé par l’Horloge, l’AMJ et le Châlet des canotiers.
  • 2020 (janvier) : La mairie de Joinville-le-Pont achète l’ensemble immobilier de l’Horloge.
  • 2019 (novembre) : La mairie de Joinville-le-Pont préempte l’ensemble immobilier.
  • 2019 (été) : L’ensemble immobilier de l’Horloge est mis en vente. Le Carré conseille à la mairie de Joinville de faire jouer son droit de préemption pour que le projet de Centre d’interprétation se réalise.
  • 2016 (octobre) : Le cabinet MCC Heritage remet son étude : « Le Carré des canotiers : un espace culturel dedié au canotage et aux guinguettes en bord de Marne ». L’étude conforte le potentiel du projet (orginalité, cohérence) tout en identifiant ses faiblesses (accès public, immobilier disparate).
  • 2016 (janvier) : La ville de Joinville-le-Pont subventionne une étude de faisabilité sur le projet.
  • 2015 (février) : Présentation à la Mairie de Joinville-le-Pont de la pré-étude, illustrant les intentions du projet de Centre d’interprétation.
  • 2011 : Rédaction d’un Projet scientifique et culturel explicitant les ambitions de l’association.
  • 2010 (décembre) : L’association Carré des Canotiers est fondée pour porter le projet de création d’un Centre d’interprétation du canotage dans les locaux du Chalet des canotiers.